Le Centre pour l'action non-violente (CENAC)

Le CENAC a pour but de promouvoir la non-violence en Suisse romande.

La non-violence, c’est d’abord le respect de soi, d’autrui et de l’environnement. C’est aussi ne pas rester les bras croisés devant les injustices.

Le CENAC illustre la non-violence par la formule « Ni hérisson, ni paillasson », ne pas blesser, ne pas se laisser piétiner.

Nos prestations

Les activités du CENAC sont structurées autour de quatre axes principaux :

 la formationla documentation, l'information et l'édition.

Un programme annuel de formation

Prévenir la violence et résoudre les conflits de manière non-violente demande un apprentissage.

Chaque année, une dizaine de formations sont au programme. Consultez notre programme annuel de formation à la résolution non-violente des conflits.

Des formations à la carte

Le CENAC organise des formations à la carte afin de répondre à vos besoins.

Le thème exact, la durée et les autres modalités sont définis en concertation avec la personne ou l'organisme qui en fait la demande.

Un centre de documentation

Le centre de documentation et son service de prêt (monographies, ouvrages politiques et pédagogiques, BD, jeux, etc...) sont ouverts au public.

Il propose une mine d'informations sur la non-violence, son histoire, sa philosophie, ses personnalités et ses principaux modes d'action.

Un journal pour la non-violence

La parution de Terres Civiles, notre journal d’information et d'échanges sur la non-violence, a cessé avec le N° 57 de décembre 2012.

Toutefois, ses archives sont disponibles gratuitement sous forme électronique.

Des outils et des ressources

Pour se familiariser avec la non-violence, le CENAC édite et sélectionne des outils (brochures de sensibilisation, expositions, campagnes, etc...). Nos brochures sont conçues pour s'adresser à un public cible défini lors de l'édition. La plupart ont une approche pédagogique.

La promotion du service civil

Le CENAC promeut le service civil en tant que "service de remplacement" au service militaire.

Il revendique un service civil reposant sur le libre choix, d'une durée égale au service militaire et ouvert à tous, y compris aux femmes.

Il demande aussi la mise en place d’un véritable service civil volontaire de paix, introduisant les principes de prévention et de résolution non-violente des conflits, tel que défini par Pierre Cérésole.

Notre structure

Le Centre pour l’action non-violente (CENAC) est composé :

La contribution des bénévoles est essentielle.

Le CENAC collabore avec des partenaires et un réseau tant en Suisse qu’à l’étranger.

A qui s'adresse le CENAC ?

  • Aux institutions qui souhaitent prévenir et résoudre des conflits, en particulier les milieux de la formation, de l’éducation, de l’animation et de la santé.
  • Aux jeunes, aux parents et aux personnes en intégration.
  • Aux professionnels et bénévoles oeuvrant dans des associations et dont l’action est basée sur la non-violence.
  • Aux chercheurs et chercheuses.
  • Aux entreprises.
  • Et à toute personne qui souhaite découvrir ou s’intéresse à la non-violence.

Un peu d'histoire

Le Centre a été créé en 1968 à Lausanne, sous le nom de « Centre Martin Luther King – CMLK ». Il a été rebaptisé « Centre pour l’action non-violente - CENAC » en 2004.

En savoir plus sur l'histoire et les fondements de l’association.

Le Centre pour l'action non-violente (CENAC)

Le Centre pour l'action non-violente oeuvre pour la non-violence en Suisse romande depuis 1968.

Le CENAC illustre la non-violence par la formule « Ni hérisson, ni paillasson », ne pas blesser, ne pas se laisser piétiner.

Nous contacter

Centre pour l'action non-violente (CENAC)
Rue de Genève 52
CH-1004 Lausanne
Tél.: +41 21 661 24 34
Email: info@enlever-cette-partie.non-violence.ch

CCP 10-22368-6
IBAN CH95 0900 0000 1002 2368 6

Plan d'accès