Atelier jeunesse

Décryptage des images, décodage des clichés

Atelier jeunesse de lutte contre le racisme

Afin de sensibiliser aux questions du racisme et des discriminations un public jeune de 12 à 15 ans, il paraît opportun de susciter son intérêt en abordant ces questions de manière dynamique. C’est pourquoi, l’atelier de décryptage se base sur des supports représentatifs et  actuels utilisés par les jeunes, tels que séries, émissions, reportages. Animé par un-e médiatrice, il s’agit d’introduire et de proposer des clés de lecture afin que les participant-e-s construisent eux même leur propre réflexion autour des images qu’ils consomment.

L’atelier se propose de comprendre les mécanismes discriminatoires qui se cachent dans les représentations sociales et identitaires

Les méchants

Les ateliers proposent de déchiffrer les représentations sociales des antagonistes. L'idée de se centrer sur l'analyse des personnages « méchants » apparaît comme un moteur ludique et dynamique. Une histoire se construit généralement autour des protagonistes et antagonistes ; à la fin de l'histoire, les méchants sont vaincus, il n’y a plus rien à affronter, donc à raconter : fin de l’histoire.

De plus, les « méchants » sont par essence une représentation sociale stéréotypée et manichéenne : les gentils-les méchants, les beaux-les laids, les riches-les pauvres... un monde simplifié, cliché qui décrit un univers, voire le nôtre. Ils sont donc le produit d'une construction simple et ethnocentrée afin que l'ensemble du public comprenne que c'est bien le méchant.

Objectifs

Objectifs

L’atelier propose de réfléchir sur l’articulation et l’impact des représentations stéréotypes dans les extraits présentés. Les participant-e-s pourront eux-même se questionner et interpréter l’influence que peuvent avoir ces images sur leur mode de fonctionnement ainsi que sur leur regard sur une classe socioculturelle différente.

De plus, grâce à une approche non-violente, chaque participant-e pourra s’exprimer et réagir sur les images présentées ; la formule du World Café s’adapte aux ateliers et offre l’opportunité de créer une réflexion collective autour des clichés véhiculés quotidiennement par les séries télé. Ainsi, la participation active des jeunes leur permet de décrypter eux-mêmes les images et ainsi réagir par leur propre chef sur des clichés racistes.

Fonctionnement et durée

Fonctionnement et durée

Chaque atelier se déroule sur un laps de temps de 1h30 à 2 heures maximum. Le format choisit se veut participatif et catalyseur d’idées. Il offre la possibilité à tous-tes les participant-e-s de s’exprimer et il met en valeur l'intelligence collective.

  • Dans le cadre de l’atelier le/la médiateur-trice introduit le support et le visionnage de l’extrait puis propose des pistes théoriques de lecture. Les participant-e-s sont ensuite réparti-e-s en petites tablées de 4 à 5 personnes. Chaque groupe a environ 15 minutes pour analyser les images et débattre tout en notant sur une nappe les réflexions dégagées.

  • Un deuxième extrait est présenté et à nouveau chaque groupe se disperse vers d'autres tables, recréant ainsi de nouvelles tablées de 4-5 personnes. Trois extraits au maximum seront présentés. Les nappes sont exposées.

  • L’atelier se clôt par une mise en commun des réflexions ou remarques dégagées avec l’ensemble des participant-e-s et par une conclusion en lien avec les clés de lectures des stéréotypes

Le/la médiateur-trice facilite l’ensemble de l’atelier.

Participant-e-s

Participant-e-s

Ces ateliers sont prévus pour des adolescent-e-s entre 11 et 17 ans et se limite à environ 25 personnes par atelier.

Partenaires et contexte

Partenaires et contexte

Les ateliers peuvent être réalisés à n’importe quel moment de l’année.

Le format modulable de l'atelier permet d'être produit tant dans les centres de loisir, dans des bibliothèque ou en classe.

Heures : à définir directement avec les partenaires intéressés

Le projet a reçu un soutien du Bureau lausannois pour les immigrés (BLI) dans le cadre de la Semaine d’actions contre le racisme. Il est également soutenu par le Service de lutte contre le racisme (SLR) et le Bureau cantonal vaudois de l'intégration des étrangers (BCI).

Budget

Budget

Chaque atelier est facturé Fr. 400.00. Pour plus d'information concernant le budget et l'organisation d'un atelier, vous pouvez contacter le CENAC par téléphone ou par courriel.

Derniers ateliers

le 24 mars 2017

Lieu : Centre de loisirs de Crissier

Du 6 au 23 mars 2017

Lieu : Collège du Léman à Renens (12 classes de 11è)

le 22 avril 2016

Lieu : Centre de Rencontre et d'Animation de Renens

Intéressé-e-s  ?

Contactez-nous

Partenaires

Le Centre pour l'action non-violente (CENAC)

Le Centre pour l'action non-violente oeuvre pour la non-violence en Suisse romande depuis 1968.

Le CENAC illustre la non-violence par la formule « Ni hérisson, ni paillasson », ne pas blesser, ne pas se laisser piétiner.

Nous contacter

Centre pour l'action non-violente (CENAC)
Rue de Genève 52
CH-1004 Lausanne
Tél.: +41 21 661 24 34
Email: info@enlever-cette-partie.non-violence.ch

CCP 10-22368-6
IBAN CH95 0900 0000 1002 2368 6

Plan d'accès