Où en est la non-violence en Suisse romande ?

Organisation des "Etats généraux de la non-violence"


Credit photo : Brooke Anderson /flickr

Objectif 16: Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable

Le 1e janvier 2016, le "Programme de développement durable à l’horizon 2030" (Agenda 2030) sont entrés en vigueur. En l'adoptant, tous les États signataires, y compris la Suisse, se sont déclarés prêts à réaliser ensemble ses 17 objectifs de développement durable d’ici à 2030. Début 2016, l’administration fédérale a lancé un processus interdépartemental pour sa mise en oeuvre. Jusqu’au début de l'année 2018, elle clarifiera les domaines dans lesquels des mesures s’imposent, les priorités à définir et la manière dont seront coordonnés les travaux de mise en oeuvre.

En lire plus

La non-violence en perte de vitesse

A presque 50 ans d’existence, le CENAC constate un essoufflement des forces et des financements dans le domaine de la non-violence. Les associations à but non lucratif de Suisse romande et alémanique souffrent de perte d’engouement, de manque de ressources financières, d'une visibilité insuffisante et d’une diminution de leurs activités. Pourquoi les milieux associatifs oeuvrant précisément à la promotion de la non-violence sont-ils aujourd'hui en crise ?

Une réponse à trouver au travers des "Etats généraux de la non-violence"

L’organisation des "Etats généraux de la non-violence" (EGNV) a pour ambition de réunir des associations, institutions publiques et privées, ainsi que toutes personnes luttant contre les violences et d’établir le constat partagé de la situation actuelle de la non-violence en Suisse romande. Organisée en étroite collaboration avec le Mouvement international de la Réconciliation (MIR Suisse), cette journée mobilisera une diversité de partenaires: économiques, sociaux, politiques, universitaires, scolaires, associatifs, et bien d’autres encore. Elle a pour but d'esquisser une stratégie commune entre les acteur-trice-s œuvrant à promouvoir l’avènement de sociétés non-violentes, dans le cadre du développement durable.

La journée entend également répondre aux défis actuels en redonnant de l’ampleur aux mouvements de promotion de la non-violence actifs en Suisse romande. Il s'agit de valoriser les ressources des partenaires concernés — dont le CENAC et le MIR Suisse — et de tisser des partenariats dynamiques entre tous les acteurs intéressés, tout en adaptant leurs actions au contexte et aux besoins actuels.

Dans le cadre d'un projet collectivisant et participatif, le CENAC souhaite collaborer avec toutes institutions, associations et personnes œuvrant dans la lutte contre les violences. N'hésitez pas à nous contacter pour vous joindre à nous.

 

Pour plus d'informations

Aller sur le site Internet du MIR Suisse


Non-violence en action

Pour être toujours au courant de notre actualité

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la page Facebook du CENAC

A la une

Tout peut (encore) changer

Cycle de conférences et ateliersLire la suite


SAVE THE DATE

Carton rouge à la violence !Lire la suite


Sensibiliser les enfants à la non-violence

Réédition de l'exposition Ni hérisson ni paillasonLire la suite


Où en est la non-violence en Suisse romande ?

Organisation des "Etats généraux de la non-violence"Lire la suite


Le Centre pour l'action non-violente (CENAC)

Le Centre pour l'action non-violente oeuvre pour la non-violence en Suisse romande depuis 1968.

Le CENAC illustre la non-violence par la formule « Ni hérisson, ni paillasson », ne pas blesser, ne pas se laisser piétiner.

Nous contacter

Centre pour l'action non-violente (CENAC)
Rue de Genève 52
CH-1004 Lausanne
Tél.: +41 21 661 24 34
Email: info@enlever-cette-partie.non-violence.ch

CCP 10-22368-6
IBAN CH95 0900 0000 1002 2368 6

Plan d'accès