1916-2016 : réfractaire, objecteur, civiliste

John Baudraz, parcours d'un objecteur suisse


Crédit photos : voir fin d'article

En 1916, l’instituteur vaudois John Baudraz (1890-1968) est condamné comme réfractaire au service militaire. C'était il y a un siècle. Il est le premier soldat suisse de la guerre 1914-1918 à être jugé pour avoir refusé de servir pour motifs religieux.

Le concept de « conflit de conscience » sera peu à peu introduit pour distinguer les objecteurs des réfractaires, les premiers étant soumis à des peines de prison plus légères depuis 1967. Le service civil comme alternative au service militaire est introduit en Suisse en 1996, 80 ans après Baudraz. Jusqu’en 2009 il faut encore se réclamer d’un « conflit de conscience » devant une commission, qui refuse seulement une petite minorité des demandes. Depuis lors, la « preuve par l’acte » (un service plus long que le service militaire) est jugée suffisante.

Le Centre pour l’action non-violente (CENAC) propose dans l’article ci-joint de revoir l’itinéraire de John Baudraz (en particulier les réactions des autorités) et son influence pour l’histoire de l’objection de conscience en Suisse.

Découvrir le dossier complet

Pour approfondir sur John Baudraz

M. Mégard, groupe de documentation

Vers les sources des photographies 1 et 2


Non-violence en action

Pour être toujours au courant de notre actualité

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la page Facebook du CENAC

A la une

Tout peut (encore) changer

Cycle de conférences et ateliersLire la suite


Sensibiliser les enfants à la non-violence

Réédition de l'exposition Ni hérisson ni paillasonLire la suite


Le Centre pour l'action non-violente (CENAC)

Le Centre pour l'action non-violente oeuvre pour la non-violence en Suisse romande depuis 1968.

Le CENAC illustre la non-violence par la formule « Ni hérisson, ni paillasson », ne pas blesser, ne pas se laisser piétiner.

Nous contacter

Centre pour l'action non-violente (CENAC)
Rue de Genève 52
CH-1004 Lausanne
Tél.: +41 21 661 24 34
Email: info@enlever-cette-partie.non-violence.ch

CCP 10-22368-6
IBAN CH95 0900 0000 1002 2368 6

Plan d'accès